Prix Geoffroy-Saint-Hilaire 2018

La Sfeca est fière d'annoncer que le prix jeune chercheur 2018 est attribué à Bernard Thierry.

Bernard Thierry est directeur de recherches 1ère classe au CNRS dans l’équipe d’Éthologie Cognitive et Sociale à Strasbourg et est un spécialiste des organisations sociales des macaques et de leur évolution. Sa carrière d’éthologiste a débuté dans les années 80 et  il a publié à ce jour plus de 120 articles scientifiques dont certains dans de grandes revues et près d’une trentaine de chapitres d’ouvrage ; il a également dirigé plusieurs ouvrages. Bernard Thierry est le fondateur d’une théorie alternative de l’évolution des systèmes sociaux, qui est désormais reconnue par tous les primatologues.  Il a eu pour objectif de démontrer l’existence d’une covariation des traits sociaux et d’en rechercher le déterminisme. Il s’est appuyé sur l’étude comparative des macaques, espèces qui se caractérisent par une grande diversité comportementale au sein d'un même genre et il a rassemblé l’ensemble des données sur l’organisation sociale de nombreuses espèces de manière à proposer un modèle qui permette de tester la validité de son hypothèse. Différentes recherches menées en collaboration avec d’autres équipes de recherche sont venues étendre et approfondir cette approche comparative et ont également établi que les différentes interspécifiques observées entre macaques ne se limitaient pas aux groups étudiés en captivité mais qu'elles s'appliquaient également aux animaux vivant dans leur milieu naturel, démontrant du même coup la généralité du modèle de covariation. Le succès de cette théorie de la covariation est la démonstration que l’éthologiste qui étudie les mécanismes - approche qui est souvent reprochée à notre discipline car vue comme uniquement proximale - mène ses travaux dans une perspective évolutive.

Parallèlement à ses travaux de recherche, son implication pour promouvoir l’étude du comportement animal au niveau national s’est illustrée dans son engagement en tant que président de la SFECA de 1998 à 2004, qu’il a redynamisée, notamment en créant le prix Jeune Chercheur et le prix Geoffroy Saint Hilaire.

DSC_0013.jpg
IMG_1187.jpg
IMG_0921.jpg
biche.jpg